SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE ONEVET



L’animal en hiver

30 novembre 2017
Chien_Neige_01_LDD-Web-1200x800.jpg

Gastroentérites, hypothermies, lésions des coussinets, la saison d’hiver peut être à l’origine de petits problèmes ou de grands dangers qui peuvent être évités à condition de prendre certaines précautions. Alors, pour que vos escapades hivernales ou votre quotidien restent synonymes de plaisir, voici les conseils de votre clinique.

Le froid

Quand le thermomètre commence à chuter, les animaux vivant à l’extérieur doivent avoir accès à un endroit sec et confortable. Leurs besoins énergétiques sont augmentés (nourriture = calories). Nous vous conseillons de bien sécher les animaux, surtout si la neige est humide. Pour les races à poils courts, un manteau est à prévoir lors des promenades. Et si votre animal vit à l’extérieur, n’oubliez pas de lui laisser à disposition de l’eau fraîche que vous renouvellerez régulièrement, surtout en cas de gel !

L’antigel

L’antigel est très toxique pour les animaux de compagnie. Il est important de toujours rester vigilants car les animaux sont attirés par son goût sucré. Or ce produit est toxique même en très petite quantité. Les signes: vomissement, incoordination. Le coma et la mort peuvent s’en suivre !

 

 

Les coussinets

Pendant l’hiver, il faut bien surveiller les coussinets de votre animal, qui peuvent subir des gerçures, des gelures ou des coupures. Si vous l’emmenez avec vous en randonnée ou aux sports d’hiver, nous vous conseillons de protéger ses coussinets avec des bottines adaptées, ou avec un produit destiné spécialement à cet usage. Nous avons sélectionné pour vous Winterpad et Dermoscent Biobalm.

Et les chats ?

Votre chat a accès à l’extérieur et vous vous demandez comment il résiste à l’hiver, au froid, à la neige… Ne vous inquiétez pas, les chats sont des animaux très résistants et « débrouillards» ! Ils ont un poil épais et imperméable qui les protège du froid et qui leur permet de résister à des températures extrêmes. Mais pour que le pelage de votre chat le protège efficacement pendant l’hiver, il faut qu’il mue, c’est-à-dire que son poil d’été soit remplacé par un pelage plus fourni. Or, les chats ne vivant qu’à l’intérieur ont des mues moins importantes, car la température dans nos maisons est quasiment constante. Il est donc impératif de ne pas mettre votre chat dehors sans l’y habituer progressivement. Les chats vivant souvent dehors ont des besoins énergétiques supérieurs. Certains ont malgré tout tendance à vouloir rester au chaud, mais ont tendance à se nourrir comme s’ils devaient affronter l’hiver… et par conséquent, peuvent prendre du poids. Il faut alors adapter leur alimentation. N’hésitez pas à nous demander conseil.

Deux cliniques, une équipe

RDV et urgences

Un seul numéro

Tél. 04 50 42 12 34

Clinique du Crêt de la Neige

Rue des châlets 01630 Saint-Genis-Pouilly

Clinique des Floralies

Rue du Breu 01710 Thoiry

Actus, conseils, alertes :

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.