SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE ONEVET



La stérilisation du chat

9 avril 2018
Chiot-chaton-11-1.jpg

Le printemps arrive, et avec lui les premières portées de chatons. C’est d’autant plus le moment de penser à la stérilisation de nos petits félins, tout à la fois pour éviter d’avoir à trouver un nouveau foyer à de nombreuses boules de poils, mais également pour éviter l’apparition de certaines pathologies.

Chez la femelle

Chaleurs

Les chaleurs débutent dès la puberté, vers l’âge de 6 à 9 mois. Si chez certaines chattes les premières chaleurs peuvent survenir dès l’âge de 4 mois, chez les Persans ou les Birmans par exemple, cela intervient généralement beaucoup plus tard.

Elles durent entre quelques jours et deux semaines et, si la femelle n’est pas fécondée,  se renouvellent toutes les deux à trois semaines de la fin de l‘hiver à l’automne.
Pendant ses chaleurs, la chatte change de comportement. Elle devient agitée, excessivement affective, se frotte partout, dresse l’arrière train (position de “lordose”) au moindre contact, miaule de façon insistante nuit et jour et attire tous les mâles du quartier.

A noter : certaines chattes vivant uniquement en intérieur peuvent, en raison de la lumière artificielle, être en chaleurs toute l’année !

Quelques idées reçues

« Il vaut mieux qu’elle ait au moins une portée dans sa vie »
FAUX. Aucune étude ne montre le moindre bénéfice d’une portée de chatons avant la stérilisation.

« Une chatte stérilisée est malheureuse »
FAUX. La stérilisation n’aura aucune incidence sur le comportement, autre que le comportement sexuel décrit plus haut. Elle sera un formidable compagnon de vie, protégée de ces désagréments.

« Elle risque de grossir »
Partiellement VRAI. Mais il vous sera très facile d’adapter son alimentation en suivant les conseils de votre clinique vétérinaire.

« Les pilules contraceptives sont aussi efficaces »
FAUX. Nous vous déconseillons très fortement d’acheter des pilules contraceptives. Elles n’ont rien à voir avec celles que l’on prescrit chez les humains et peuvent entrainer de graves complications à long terme.

« La stérilisation est douloureuse »
FAUX. La stérilisation est faite sous anesthésie générale et toutes les précautions sont prises par votre clinique pour prévenir la douleur.

Santé

Une chatte non stérilisée présente un risque très élevé de développer ces maladies : kystes et tumeurs mammaires, métrite aiguë ou chronique, pyomètre (infection grave de l’utérus).

Attention !  Nous vous déconseillons très fortement d’acheter des pilules contraceptives. Elles n’ont rien à voir avec celles que l’on prescrit chez les humains et peuvent entrainer de graves complications à long terme.

A quel moment faire stériliser ma chatte ?

Il est important de faire stériliser une chatte le plus tôt possible, idéalement avant les premières chaleurs. La prévention des tumeurs mammaires sera alors maximale.

Chez le mâle

La castration du mâle est bénéfique au comportement du chat. Il aura moins tendance à fuguer, à se battre avec ses rivaux. Un chat entier doit très régulièrement être soigné pour les plaies et abcès liés aux bagarres.

Le marquage urinaire sera beaucoup moins fréquent et moins odorant.

De plus le risque d’infections de la prostate sera considérablement réduit et le risque de tumeurs du testicule, de fait, supprimé.

Enfin, l’espérance de vie du chat castré est considérablement augmentée. Elle est de 14 à 18 ans pour un chat stérilisé contre 6 à 10 ans seulement pour un chat entier. En effet, le territoire sexuel du chat est beaucoup plus vaste que son territoire de vie et de chasse.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à lire nos conseils santé sur la stérilisation de la chatte ou la castration du chat mâle.

Deux cliniques, une équipe

RDV et urgences

Un seul numéro

Tél. 04 50 42 12 34

Clinique du Crêt de la Neige

Rue des châlets 01630 Saint-Genis-Pouilly

Clinique des Floralies

Rue du Breu 01710 Thoiry

Actus, conseils, alertes :

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.